Enseignant un métier de « privilégiés » en France ?

Si l’on en croit le discours à la mode dans certains milieux, les enseignants seraient une catégorie socio professionnelle protégée et privilégiée. En effet, ceux-ci ne travailleraient que 18.00 heures/semaine, profiteraient de longs mois de vacances dont deux mois pendant l’été, ils seraient absents (ou malades) pour un oui ou un non et pour un salaire confortable. De plus, ils ne sont pas soumis à la peur du chômage. Continuer la lecture