Enseignant un métier de « privilégiés » en France ?

Si l’on en croit le discours à la mode dans certains milieux, les enseignants seraient une catégorie socio professionnelle protégée et privilégiée. En effet, ceux-ci ne travailleraient que 18.00 heures/semaine, profiteraient de longs mois de vacances dont deux mois pendant l’été, ils seraient absents (ou malades) pour un oui ou un non et pour un salaire confortable. De plus, ils ne sont pas soumis à la peur du chômage. Continuer la lecture

Alsace: non à la remise en cause du concordat

En Alsace- Moselle quand l’observatoire de la Laïcité (Etat) voudrait bien faire une entorse au statut des enseignants de religion et toucher ainsi au Concordat…

L’enseignement du fait religieux, dans les trois départements concordataires du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle, est un avantage culturel certains pour les élèves du Premier Degré. Depuis plusieurs années maintenant, la participation à ces cours ne revêt plus un caractère « obligatoire » puisque les parents ont la possibilité de désinscrire leur enfant (en répondant par « non » à la proposition d’inscription au cours de religion) le choix est possible d’inscrire ou non son enfant. Continuer la lecture

Ecole de la République et nouvelle société

Dans notre pays : la France ; la République avait décidé d’offrir à tous ses enfants une éducation qui leur permettrait de s’épanouir et grandir dans la société. Pour cela, elle avait donné  mission à son Ecole de les instruire et les éduquer afin que chacun puisse avoir sa chance. L’essor économique d’après guerre a favorisé cette vision. Jusque  dans les années 70, ce moule fonctionna assez bien. Mais voilà que le pays, après avoir vécu une crise sociétale importante, est tombé dans une crise économique sans précédent, qui continue de nos jours.
Or notre société a bien changé, les facilités de circulation des populations ont également ouvert notre pays à de nouveaux habitants, de nouvelles façons de vivre, de penser. Les enseignants ont été les premiers à s’en apercevoir.
Bien sûr, en cette période de « consensus national » cela fait un peu « tache » de revenir sur le passé mais sans cela, comment comprendre où nous en sommes et pourquoi ?

Continuer la lecture

Le SCENRAC-Education vous renouvelle tous ses meilleurs voeux pour 2015

Cher(e)s adhérent(e)s, cher(e)s collègues,
C’est avec plaisir que nous vous adressons, pour l’année à venir, 
nos vœux les plus chaleureux de santé, bonheur et réussite dans vos projets.
Toute l’équipe du SCENRAC vous remercie de la confiance et du soutien que vous lui accordez.
Bien syndicalement,
Vincent RAOUX – Secrétaire général
Les élus et les permanents SCENRAC – Education
Le Président
Gérard OLIVIER