Nouveau mode de calcul des rémunérations des professeurs de classes préparatoires

Le SCENRAC Cftc-éducation  est en désaccord avec le nouveau mode de calcul des rémunérations des professeurs de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), tel qu’il résulte des propositions de  V. Peillon, Ministre de l’Education Nationale.

Pour la grande majorité de ces enseignants, en effet ce nouveau mode de calcul aurait pour conséquence des réductions de  10 à 20 %  leurs salaires. Continuer la lecture

Mutations inter second degré

Le BO N 4 du 7 novembre,  précise les modalités  principales  pour les  mutations inter académiques qui sont à caractère national contrairement aux mutations intra académiques  qui peuvent avoir des critères académiques.

– Ouverture du serveur du 14 novembre à  midi au 3 décembre à midi. Les demandes de première affectation, de mutation et de réintégration devront, sous peine de nullité, être formulées par l’outil de gestion Internet dénommé « I-Prof » rubrique « Les services/SIAM » ou, à titre exceptionnel, au moyen des imprimés téléchargeables à l’adresse suivante : www.education.gouv.fr/iprof-siam Continuer la lecture

Rentrée en fanfare ou pour qui sonne le glas !

Enseignants, nous découvrons, en cette rentrée,  nos emplois du temps trop souvent déséquilibrés, notre feuille d’impôt qui a flambé, notre traitement qui diminue avec la hausse des cotisations.. nos classes surchargées.. 

Pour les professeurs de collège et lycée, nous devons appliquer  les nouveaux programmes, imposés parfois comme  en histoire et géographie,  en Troisième et  Terminale,  dès le jour de la rentrée, par une injonction de l’inspecteur, dans certaines académies…  nous subissons également les horaires diminués dans ces matières si nous enseignons  en première scientifique…. nous devons accepter  des regroupements d’élèves avec l’éclatement des classes avec la réforme des lycées  mais aussi dans certaines matières au collège ce qui complexifie la gestion des salles et oblige les professeurs à rester toute la journée dans l’établissement aux dépens de leur vie de famille parfois. Continuer la lecture

Titularisation des stagiaires

Certifiés,PLP,CPE
Depuis 2010, les stagiaires certifiés, PLP, CPE sont titularisés selon des critères très précis qui sont appréciés conjointement par le tuteur, un inspecteur ou le plus souvent, un chargé de mission d’inspection et le formateur lors des regroupements, en lien avec le chef d’établissement. Le rapport doit être transmis avant la fin avril à l’inspecteur de la discipline, référent de la formation avec un avis décisif sur la titularisation.
Cet avis avec la mention : favorable ou défavorable est transmis au Rectorat. Une commission de titularisation peut convoquer le stagiaire pour un dernier examen courant juin en cas d’avis défavorable. Au bout d’une année de stage, une deuxième année peut être possible si la première année n’a pas été probante. Au bout de deux ans de stage si cette commission le juge utile, elle peut proposer au ministre le licenciement du stagiaire. Trois à six personnes composent cette commission qui sert de jury PLP, certifié ou CPE. Ces personnes sont choisies par le Recteur parmi les corps d’inspection et les chefs d’établissement. La titularisation définitive est prononcée avant le 10 juillet et l’arrêté est pris par le Recteur le 2 septembre. Continuer la lecture