Le SCENRAC-Education vous renouvelle tous ses meilleurs voeux pour 2015

Cher(e)s adhérent(e)s, cher(e)s collègues,
C’est avec plaisir que nous vous adressons, pour l’année à venir, 
nos vœux les plus chaleureux de santé, bonheur et réussite dans vos projets.
Toute l’équipe du SCENRAC vous remercie de la confiance et du soutien que vous lui accordez.
Bien syndicalement,
Vincent RAOUX – Secrétaire général
Les élus et les permanents SCENRAC – Education
Le Président
Gérard OLIVIER

 

Journée d’action du Scenrac-Education

Strasbourg, 5 décembre 2013 : ciel bleu, soleil magnifique « réchauffant » tant bien que mal les collègues de la CFTC-Education venus manifester leur mécontentement lors de cette journée d’action commune (avec le SNUipp-FSU et FO). Initialement prévue Place de la République, cette manifestation intersyndicale s’est tenue Place de l’Université, et plus précisément sur les marches du Palais Universitaire. Nous nous sommes prêtés au jeu des interviews de la PQR (Presse quotidienne régionale) et d’une radio présente sur la bande FM strasbourgeoise. Continuer la lecture

Rythmes scolaires: journée d’action du 5 décembre

Le Scenrac-Education constatant le refus du ministre de l’Education Nationale de dialoguer sur les propositions qu’il a faites à propos des rythmes scolaires, invite les collègues du 1er degré à manifester leur mécontentement, lors de la journée d’action commune du 5 décembre prochain.

En effet, tous les jours nos collègues constatent sur le terrain, des enfants perturbés, fatigués, décalés et des enseignants dont les conditions de travail se dégradent.

Continuer la lecture

Nouveau mode de calcul des rémunérations des professeurs de classes préparatoires

Le SCENRAC Cftc-éducation  est en désaccord avec le nouveau mode de calcul des rémunérations des professeurs de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), tel qu’il résulte des propositions de  V. Peillon, Ministre de l’Education Nationale.

Pour la grande majorité de ces enseignants, en effet ce nouveau mode de calcul aurait pour conséquence des réductions de  10 à 20 %  leurs salaires. Continuer la lecture