Un statut pour le directeur d’école maternelle et élémentaire

Analyse de la situation

L’Ecole est passée du stade de l’instruction à celui de l’Education pour atteindre aujourd’hui celui de la scocialisation.

Le temps est révolu où l’école faisait l’école, où les enfants recevaient une éducation à l’extérieur, et où l’école était reconnue comme une institution.

Le directeur d’école par sa fonction est un rouage essentiel du système. Acteur, interlocuteur des différents partenaires, il ne bénificie que de moyens extrêmement limités et d’une rétribution dérisoire au vue des missions, des responsabilités et du temps passé.

Animateur pédagogique

LE DIRECTEUR : animateur pédagogique, conseiller pédagogique
Le directeur procède à la diffusion auprès des maîtres de l’école, des instructions, objectifs et programmes officiels.

– Il aide au bon déroulement des enseignements
– Il conseille les jeunes maîtres
– Il anime l’équipe pédagogique
– Il provoque et encourage les initiatives pour améliorer l’enseignement
– « …il suscite, au sein de l’équipe pédagogique de l’école dont il est l’animateur, toutes initiatives… »
– Il coordonne les achats de matériels pédagogiques dans l’école
– Il collabore avec les structures d’aides : RASED, CCPE
– Il gère les assistants d’éducation
– Il assure la coordination entre maîtres.
– Il favorise l’intégration des maîtres nouvellement nommés et des autres maîtres qui interviennent dans l’école.
– Il veille à la qualité des prestations fournies par les intervenants extérieurs dont il doit rechercher la collaboration.
– Il peut participer à la formation des nouveaux directeurs.
– Il prend part aux actions de liaison école maternelle et école élémentaire, école et collège.
– Il permet l’élaboration de projets dont il assure la mise en œuvre.
– Il organise le soutien, l’adaptation et l’évaluation.
– Il propose et il soutient les mesures spécifiques destinées à aider les élèves à surmonter leurs difficultés.

De plus, très souvent il tient son rôle d’enseignant dans une classe et il n’est pas simple d’être élève dans la classe du directeur.

Ses missions et ses tâches se sont accumulées, ses charges administratives se sont multipliées et sa dimension pédagogique dans la mise en place d’une politique d’école a pris de plus en plus d’importance. La volonté de la société d’avoir une « école sûre » fait peser sur lui des responsabilités sécuritaires fortes.